Objectifs et missions

Le Dispositif d'Appui à la Coordination, DAC : un service polyvalent dédié aux professionnels de Santé (secteurs sanitaires, sociaux et médico-sociaux)

Les 2 appuis d'un DAC

 

Un médecin aidant un patient âgé

Appui aux situations individuelles problématiques

Le DAC a pour mission d’aider et d’accompagner les professionnels du territoire dans les situations individuelles qui posent problèmes, des plus simples au plus compliquées, quel que soit l’âge ou la problématique de la personne concernée. 

Un numéro de téléphone est à votre disposition, du lundi au vendredi, de 9h à 19h, afin que des professionnels, coordinateurs de parcours apportent une réponse concrète et adaptée en analysant chaque situation :

  • d’une simple information ou orientation vers la bonne ressource
  • jusqu’à la mise en place d’un suivi ou d’un accompagnement individualisé et renforcé. 
Travail d'équipe

Appui à l’organisation des Parcours de Santé complexes

Le DAC accompagne l’évolution des pratiques professionnelles et des organisations territoriales en vue de garantir un accès à la santé pour tous.
Il met à disposition son expertise et son analyse du territoire afin de :

  • Veiller aux ruptures de parcours sur le Département, en observant les problématiques, en les recensant et en les remontant aux tutelles adéquates (Délégation Départementale de l’Agence Régionale de Santé, Conseil Départemental, Conseils des ordres, Caisse Primaire d’Assurance Maladie, etc…), 

  • Etablir des états des lieux et des diagnostics de territoire, 

  • Impulser des groupes de travail et partenariats en fonction des problématiques repérées, 

  • Animer et informer le territoire par l’organisation d’événements et divers moyens de communication, de concertations (tables tactiques) ou d’actions de sensibilisation/formation, 

  • Favoriser le déploiement de projets au sein du DAC, 

  • Accompagner et conseiller des partenaires à la rédaction et au déploiement de leurs propres projets. 

Paysage Hautes-Alpes

Les grands principes d'un DAC

Un DAC répond toujours à 4 grands principes :

  1. Il ne fait jamais à la place d'une ressources existante. Il agit toujours en subsidiarité de l'ensemble des professionnels du territoire.
  2. Il ne fait jamais sans l'avis du médecin généraliste de la personne concernée.
  3. Il ne gère jamais les urgences vitales, il ne remplace pas le centre 15 !
  4. Il respecte une feuille de route établie et suivie par sa gouvernance
Logo Vivre va vie chez soi
Carte des antennes du DAC 05 dans les Hautes-Alpes (région PACA)

Le porteur du DAC

Le DAC des Hautes-Alpes est porté par l’Association loi 1901 à but non lucratif « VVCS – Vivre sa Vie Chez Soi »  qui depuis 1982 contribue à la mise en œuvre de services pertinents, cohérents, dédiés au soutien à domicile de personnes en perte d’autonomie et à la coordination des différentes composantes du système de santé.

Elle porte également un SSIAD (Service de Soins Infirmiers à Domicile), une ESA (Équipe Spécialisée Alzheimer) et un SAAD (Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile).

Votre PTA est devenue le DAC des Hautes-Alpes !

Pourquoi ? Il s'agit d'une réorganisation territoriale, obligatoire pour toutes les PTA de France et inscrite dans le code de la Santé Publique.

  • Article 23 de la loi du 24 juillet 2019 relative à l'organisation et à la transformation du système de santé, qui appelle à l'unification des dispositifs à la population et aux professionnels pour la coordination des parcours de santé complexes.
  • En juin 2020, diffusion d'un Cadre National d'Orientations destiné aux Agences Régionales de Santé (ARS), aux opérateurs de terrain et aux partenaires (Document non opposable, comparable à un guide).

Ce que dit la loi

  1. Intégration des réseaux territoriaux, MAIA, PTA, CTA de PAERPA et CLIC sur délibération des Conseils Départementaux, dans un dispositif unique (le "DAC").
  2. Unification à l'échelle nationale achevée d'ici 2023 avec l'abrogation des textes réglementaires et des cahiers des charges existants relatifs aux dispositifs.
  3. Gouvernance équilibrée des secteurs sanitaires, sociaux et médico-sociaux, des Conseils Départementaux (CD), de représentants des usagers et des Communautés Professionnelles de Territoires de Santé (CPTS).
  4. Un unique dispositif pour l'ensemble des professionnels d'un territoire (sanitaires, sociaux et médico-sociaux) pour les parcours qu'ils estiment complexes. Il n'y a pas de critères.
Partager